Mots-clés

, , ,

Après avoir fini la méga saga de Raymond Feist, La guerre de la faille, je viens de terminer une petite trilogie, d'un tout autre genre. L'horreur. Les rats, le repaire des rats, et l'empire des rats : ce sont les trois titres de la trilogie de James Herbert, écrivain d'horreur dont je vous avais déjà parlé là

Comme son nom l'indique, c'était horrible. Je veux dire génial à lire, comprenons nous, mais horrible. Un tord boyau. Un film d'horreur en livre. Je lole maintenant, mais j'ai fait des grimaces dans le métro en imaginant les mots que je lisais. 

 

Le pitch est simple, et la trilogie n'est que trois "épisodes" d'un même film d'horreur : imaginez un monde, (enfin, surtout Londres heureusement ^^), infesté de rats mutants géants, mangeurs d'homme. La cata. Beurk.  A lire, mais seulement si vous n'êtes pas encore traumatisé(e) par les rats :D 

 

Pour un petit résumé amuse-bouche, j'en ai trouvé un excellent ici. Bon Ap'

 

James herbert les rats