Mots-clefs

, , , , ,

Les découvertes sont souvent sous notre nez, et on peut passer devant sans les voir pendant des semaines, puis un jour, on ouvre les yeux et PAF. Enorme coup de coeur.  Je viens de découvrir quasiment dans ma rue, à la Loft Gallery, un artiste dont les oeuvres sont à tomber par terre ! Magnifique, j'adore : introducing Manuel Gyo. 

 

Tout est dans le détail, tout est en couleur, mots formes, symboles, c'est travaillé et parlant, gai, moderne et vivant. Des détails de deux des peintures de Manuel Gyo, pris ici et ici

 

 

Manuel gyo

 

 

Tableau contemporain Manuel Gyo - detail

 

Quelques lignes de sa bio, prises ici

 

"Je suis un artiste autodidacte. J’ai commencé la peinture à la maternelle comme tout le monde … et ne me suis jamais arrêté.
Je suis parti à 20 ans à new york où j’y ai étudié le graphisme et l’art de l’acteur pendant 3 ans tout en étant assistant décorateur sur des shootings de photos de pub. J’ai réellement commencé à peindre la-bas … à Brooklynn.
En 1993, j’ai travaillé à la fondation Cartier à Jouy en Josas avec Jean Michel Othoniel et CESAR puis à paris en 1994 avec jean Berthold dans son atelier.

Dans mon travail de peinture, j’utilise des techniques vraiment mixtes, comme les collages de papiers, de scotches, de sculptures faites en pâte à modeler ou filmo, des tissus, des pochoirs…, Mélangeant les bâtons d’huile, la peinture pour textile, l’acrylique, les feutres, les crayons de couleurs, de papier, les bombes aérosols… Mon art est essentiellement narratif mélangeant des couleurs très vives très joyeuses ainsi que des matières. J’utilise également la puissance du verbe qui me permet de raconter des histoires, de fixer la mémoire. C’est une peinture qui se veut très Yang, très positive, très « love », très rigolote avec beaucoup de textes à lire quand on se penche de plus près sur les œuvres.
Dans chaque œuvre il y a un ou plusieurs chiens géométriques, « les Dogs ». Ce sont comme de petits dieux messagers bienveillants et protecteurs diffusant un message unique : « LOVE ».
J'ai commencé à dessiner mes dog's géométriques, sans races, et de toutes les couleurs en 1989, au pochoir, sur le bitume noir de Paris et de New York. Ils sont cachés dans de petits endroits secrets … peut-être les avez-vous déjà croisés ou les croiserez vous bientôt ?"

 

Une photo de lui, prise  sur son site

 

2013-08-18 17_10_02-manuelgyo

 

Chapeau l'artiste, dès que j'ai un peu de sous, je craque

 

 
Peintre Manuel Gyo - Decoenligne

 

Pour voir pas mal de ses tableaux, précipitez vous un de ces quatre à la Loft Gallery, 88 rue du dessous des berges, Paris 13e. Enfin, appelez avant, vu qu'on est en plein mois d'Août 😉