Mots-clés

, , ,

Imagine que tu vis à Arras, que tu tiens une mercerie et un blog sur tes broderies variées. Imagine que tu as un mari et deux enfants, des regrets et des envies, des hauts et des bas. Imagine que tu as passé le cap des rêves fous de la jeunesse et celui de l'acceptation de ta vie telle qu'elle est. 

 

Puis imagine, un jour, tu gagnes 18 millions à Euromillions. Et là, imagine que tu fais la liste non plus de tes besoins, mais celle de tes envies. Imagine. 

 

Ou bien, tu peux lire " La liste de mes envies de Grégoire Delacourt". Un chouette roman mi-doux mi-amer, mi-drôle mi-cruel, qui se gobe en une heure. Une heure pour te dire que finalement, t'es plus si sûre de vouloir gagner. Et ouais, trop fort Grégoire Delacourt. 

 

Un petit passage que j'ai beaucoup aimé : 

"Parce que nos besons sont nos petits rêves quotidiens. Ce sont nos petites choses à faire qui nous projettent à demain, à après demain, dans le futur. Ces petits riens qu'on achètera la semaine prochaine et qui nous permettent de penser que la semaine prochaine on sera encore vivants. "

 

 

Le mot de l'éditeur repris sur Amazon

Jocelyne, dite Jo, rêvait d être styliste à Paris. Elle est mercière à Arras. Elle aime les jolies silhouettes mais n a pas tout à fait la taille mannequin. Elle aime les livres et écrit un blog de dentellières. Sa mère lui manque et toutes les six minutes son père, malade, oublie sa vie.
Elle attendait le prince charmant et c est Jocelyn, dit Jo, qui s est présenté. Ils ont eu deux enfants, perdu un ange, et ce deuil a déréglé les choses entre eux. Jo (le mari) est devenu cruel et Jo (l épouse) a courbé l échine. Elle est restée. Son amour et sa patience ont eu raison de la méchanceté. Jusqu au jour où, grâce aux voisines, les jolies jumelles de Coiff Esthétique, 18.547.301 lui tombent dessus. Ce jourlà, elle gagne beaucoup. Peut-être.


 


La liste de mes envies