Mots-clefs

, , , , , , ,

Je ne vous avais pas dit, mais j'ai vu Premium Rush (Ride like Hell)  de David Koepp. En sortant je me suis dit : "Balaise Blaise (so eighties), il a réussi à faire un film finalement sympatique et palpitant avec rien, juste 3 vélos qui se balladent pendant 1h31 dans Manhattan :O

 

Alors est-ce que je vous recommande de payer 20€ pour le blu ray  qui sort bientôt, peut être pas (sauf si vous êtes un fana de vélo) , mais si un jour ça passe à la télé, faites vous plaisir. 

 

Alors pourquoi je vous en parle, c'est parce que les anecdotes de tournage sont fort intéressantes, et revalorisent l'exploit de ce film a posteriori 🙂 Ce sont de vrais cascadeurs qui ont tourné les scènes dans New York, et l'acteur principal (Joseph Gordon-Levitt) s'est quand même banané et a récolté 31 points de suture pendant le tournage. C'est pas commode.  

 

Malgré mes abdos ramollos, je ne suis pas encore prête à plaquer mon job devant mon écran pour sillonner Paris en Vélib, mais un jour, peut-être, quand j'enfourcherai un vélo, je penserai à ces coursiers qui ont du courage. 

 

 

Wilee-premium-rush-