Mots-clés

Les ami(e)s de l'interweb, parfois faut arrêter de se mentir. Parfois. En l'occurence, ce soir.

 

A force de passer 9h par jour à un bureau, à force de passer le reste du temps à m'occuper de mes enfants, à force de remettre au lendemain mes baskets de course, à force d'être emportée par la foule, à force :

 

Chuis toute ramollo. J'ai l'abdo en chamallow, j'ai le biceps en spaghetti cuit, j'ai les mollets en pâte à modeler, j'ai le dos en mikado tout cassé, j'ai l'éspérance de vie sportive d'une saucisse knaki. 

 

Mais comment. Comment trouver le temps et la motivation d'antant. Comment dans cette vie où chaque minute est déjà occupée par autre chose de très très important, comment comment comment me raffermir un peu ces muscles qui ont carrément oublié à quoi ils servaient. 

 

Mens sana in corpore sano, il faut que je me remette au sport avant de devenir folle. Ave Maria. Ainsi soit il. Cqfd.

 

 

Morguefile sport

une photo morguefile.