Mots-clés

, , , , , , , , , , , , , ,

Je ne sais pas si tu as remarqué, mais quand on met la tête dehors en ce moment, c'est comme quand on met la tête dans son sèche linge à condensation capacité 8 kg quand il est en marche à fond les ballons. Pouah ! Le niveau d'humidité en ce moment, un truc de ouf. C'est Paris sous Tropico ma parole. On vit au milieu une vague de vapeur continue qui te souffle sur le cheveu, et le frisottise. T'es foutue j'me dis. Je me le répète tous les jours devant mon miroir. T'es foutue. Le frisotti a gagné. 

 

Du frisotti, je n'ai plus que ça. Mon cheveu a lâché l'affaire ce sale traitre. J'ai du frisotti en poil de cul (n'ayons pas peur des mots) , du frisotti en mini-vague, du frisotti bien voyant en couronne sur tout le pourtour de la tête, du frisotti bien caché dans le bas de la nuque. J'ai même du frisotti derrière les oreilles. Je te dis, j'ai beau faire, y'a pas moyen. 

 

 

J'avais bien remporté quelques batailles, sur fond de crèmes, huiles, plaques, sèche cheveux, parapluie, capuche, mais le résultat de la guerre est sans appel. J'ai perdu. Faut dire aussi, je crois qu'on en est à 50 jours de pluie successifs et des niveaux d'humidité dans l'air assez sympatiques – si tu es un escargot. Non mais sérieux, il faut s'implanter des cheveux synthétiques de Barbie pour espérer survivre à un tel traitement ? 

 

Humidité paris

 

Finalement, je ne vois qu'une solution pour ne pas afficher cet air misérable de chien battu avec ma touffe de frisotti qui dépasse de tous les côtés : c'est m'accepter comme je suis. Basta. Alors à partir d'aujourd'hui, je te le dis haut et fort, j'aime mon frisotti. J'aime mon frisotti, j'aime mon frisotti, j'aime mon frisotti …. ça fait tout bizarre à écrire. 

 

 

Frisotti
une photo morguefile.