Étiquettes

, ,

1. Elle arrive 1 fois sur 2  à jeun au bureau, c'est normal relax, 1 fois sur 2 le matin elle doit choisir entre boire son café ou refaire son brush. Ou refaire des tartines aux enfants. T'inquiète, elle a l'habitude. Et non, elle ne se lèvera pas encore plus tôt, elle est déjà dans la zone des 6. Elle a ses limites. 

 

2. Sur un de ses bureaux (le meuble, ou celui de l'ordi) tu trouveras une photo de ses enfants. Planquée ou en évidence, elle sera là. Parfois elle est en fond d'écran de l'iphone, cherche bien, tu la trouveras. Il semblerait que ce soit une espèce de photo vitale pour le psyché qui doit déculpabiliser de bosser 10h par jour, sûrement. 

 

3. Dans son portefeuille, il y a un pansement sos urgences de la Petite Sirène ou Némo, et pas loin dans le sac une Chupa Chups toute fripée dans son emballage indestructible, qui peut encore servir. C'est son kit de survie des tympans. Les pleurs en arrivant à la maison après le boulot c'est chaud. 

 

4. Souvent tu peux la surprendre en train de se maquiller à 8h du matin dans le métro. Jusqu'à présent tu te demandais "mais qui donc peut bien se maquiller à 8h du mat dans le métro ? " ben maintenant tu sais. 

 

5. A l'heure du dej elle disparait et revient avec un sac recyclable du Monop rempli de Kellogs, de Doo Wap's et de Pom' Potes. Gros indice ici l'ami(e), surtout si elle le fourre rapidos sous son bureau pour ne pas encombrer la vue de tous. Ce n'est pas pour sa propre consommation hein. 

 

6. Observe bien : à 18h avant de partir du bureau, elle se mange en louce-dé une barre de céréales multivitaminée. Pourquoi ? Parce que maintenant dans son programme y'a métro/courses/métro/diner/vaisselle/bains/devoirs/ménage/linge/éventuellement blogage. 

 

7. Il peut arriver de lui trouver des traces de nutella pile à la hauteur du gras du genou, voire un tout petit peu plus haut, sur le mou de la cuisse. Regarde bien, c'est pile la hauteur des mains du petit dernier qui se jette sur elle le matin avant qu'elle ne claque la porte. 

 

8. Tu as du le remarquer, elle se jette parfois les yeux fermés dans le RER au moment où les portes ont fini de sonner. Elle ferme les yeux pour prier que ça passe. Si ça casse, elle sera en retard pour la sortie des écoles, et plus tard ses enfants iront en psychothérapie raconter que leur mère était toujours la dernière à venir les chercher à l'école. C'est moche. 

 

9. Elle aime bien les pots de départ, mais souvent elle dit à voix haute "c'est dommage que ce ne soit pas le matin les pots de départ , au lieu du soir après le boulot". Elle dit ça parce qu'elle ne réalise pas qu'elle parlait à voix haute et qu'on l'entendrait. 

 

10. Elle s'inquiète pour ses amies qui ne sont pas là un matin au bureau, et leur envoie des textos "tout va bien ? je m'inquiète, répond asap". Bon ok, ça c'est que pour celle qui a plongé du côté obsur de la mère poule. Comme moi. 

 

 

Poule

 

 

Une photo morguefile