Mots-clefs

, , , , ,

Une journée, juste une, pour : 

 

1- Baisser le niveau sonore des repas, par exemple en levant doigt avant d'ouvrir la bouche (oui oui  comme à l'école)

 

2 – Garder certaines questions anatomiques pour le creux de l'oreille, pas la rame de métro, et oui "maman maman maman maman pourquoi tu as les fesses qui tombent ? " est une question anatomique

 

3 – Réduire à 3 maximum le nombre de "mamans" placés avant la phrase (qu'elle veuille dire quelque chose ou pas)

 

4 – Reboucher le ***bip*** de tube de dentifrice (c'est pas gagné, mais ça ne mange pas de pain de le hurler officiellement)

 

5 –  Réaliser qu'aller au bac à sable n'est pas un loisir typique de mère, même pour celles qui ont un amour sans borne, juste le réaliser

 

6 – Continuer après l'âge de 10 ans à nous écrire des poèmes ou à dessiner des mamans dans des gros coeurs, promis on ne le dira pas à vos copains d'école, ni sur nos blogs, mais c'est ça qui fait fondre notre coeur

 

7 – Comprendre dans la fratrie qu'on n'est ni flic ni juge, juste des mamans

 

8 – Savoir qu'une maman est rarement juste fatiguée. Elle est en fait généralement épuisée mais ne le montre pas la plupart du temps, c'est différent. Sauf sur ses cernes. 

 

9 – Tilter que se lever à 7h 30 du mat n'est pas une grass'mat, même si c'est plus tard que d'habitude.

 

10 – Pour une fois, aller au lit en une fois, sans ressortir de la chambre, jamais, avant de s'endormir (truc de ouf)

 

 

Coeurmaman
photo morguefile