Étiquettes

, , , , ,

Moi je me déshabille lentement, et j'attache mes cheveux.

Je saute dans la baignoire, je saisis le pommeau de douche,

et pendant quelques minutes, immobile et silencieuse,

Je teste la température de l'eau. Solennellement. 

Mon eau, je l'aime brûlante. Ni plus ni moins. 

Je commence par le visage, les yeux fermés, je laisse l'eau ruisseler. 

Je sens les vapeurs du parfum du matin s'évaporer

A l'approche des gouttes brûlantes. 

Puis l'eau glisse lentement, et c'est au tour des épaules,

Et du reste du corps,

En repassant par le visage de temps en temps. 

Toujours les yeux fermés. 

Selon l'humeur ou le moment, le gel douche est différent. 

Parfois il est doux et crémeux, épais, comme affectueux,

D'autres fois fruité et exfoliant, léger et vivifiant.

Mais toujours, sa senteur m'enivre et le voyage est de mise.

Les sens apaisés, les sens retrouvés,

Je termine par le commencement,

Le visage, les yeux fermés, l'eau brûlante à satiété,

Immobile et silencieuse.

Mon rituel de douche, je l'aime comme ça. 

 

 

Douche

photo morguefile.