Mots-clefs

, , ,

Sur ce blog, parfois, c'est la femme qui parle, parfois la fille, parfois, la mère. Ce soir, la blogueuse c'est la mère. Et dans les grandes étapes de mère à traverser, il y en a une qui commence pour certaines quand l'enfant à quelques mois, pour d'autres, à 3 ans. C'est ce moment où un matin, on dépose notre enfant à la crèche, ou à l'école, et que sa journée ne nous appartient plus.

 

A partir de ce jour là, la mère devient dépendante d'une autre personne pour savoir si son enfant va bien dans son nouvel environnement. De la directrice de la crèche, de son instituteur/trice, du directeur de l'école, et puis ensuite du prof principal au collège, etc. Elle dépend de l'Autre, et de son enfant. Mais les enfants, nos enfants, que nous disent ils vraiment ? Le sait-on jamais ? 

 

Alors que mon ainé fait ses premiers pas au collège, j'apprends un nouvel aspect de ma vie de mère avec lui. Je tatonne à la limite du respect de sa vie privée, de son indépendance naissante que je veux respecter, et de mon inquiétude innée de mère, augmentée de celle provoquée par la société, et de l'expérience d'autres mères autour de moi qui ont eu a affronter des épreuves difficiles liées au harcèlement à l'école. 

 

Non, le harcèlement à 'école, ça n'arrive pas qu'aux autres. J'avoue humblement en avoir peur. Vicéralement, ce qui peut toucher mes enfants, nos enfants, me noue l'estomac, et provoque en moi une colère extrême. 

 

Aujourd'hui, c'est le lancement de la campagne Agir contre le harcèlement à l'école :

 

"Le mardi 24 janvier 2012, le ministère de l’éducation nationale, de la jeunesse et de la vie associative a lancé la campagne Agir contre le harcèlement à l’École.

Cette campagne vise un objectif clair : sensibiliser, interpeller et mobiliser les élèves et l’ensemble de la communauté éducative (parents, enseignants, chefs d’établissement, conseillers principaux d’éducation, infirmières scolaires…) pour faire de la lutte contre le harcèlement à l’École l’affaire de tous."

 

 

Aujourd'hui, je vous invite à vous informer, à agir. A aller voir ce site, à aller lire la note d'Isabelle, à relayer le message, à ouvrir la discussion avec vos enfants, je vais le faire avec les miens. De toutes les façons, l'ainé lit mon blog, et avec ses propres mots à lui, il a parlé des films de la campagne comme ça : "C'est une caméra cachée, non ?" …. C'est pour dire s'ils ont vu juste … 

 

 

 

300x250-MEN-harcelement