Mots-clés

, , ,

J'ai grandi avec toi à la télé. Je me souviens de tes grands yeux bleus, ton sourire, ta classe, et ta répartie. Je me souviens du jour où tu as arrêté 7/7 et où tu as laissé un grand vide. Je me souviens du jour où tu as ouvert ton blog, et de la bonne surprise que cela m'avait fait. Aujourd'hui, je n'arrive plus à penser à DSK sans penser d'abord à toi. Cet amour, ce soutien indéfectible que tu lui as toujours montré, m'épate, me sidère. S'il y avait une médaille de la femme indéfectible, alors tu rejoindrais direct Hillary sur le podium. Pour moi, c'est toi et toi seule qui mérite mon soutien indéfectible. 

 

Anne