Mots-clefs

Ne pas sous-estimer l'influence des bouquins de science-fiction que tu t'avales. Quand tu as envie de faire une pause dans ta journée et que tu te dis que tu aimerais bien pouvoir actionner un distorteur d'espace temps ou même une porte distrans et te retrouver à 1 million d'années lumières en une seconde pour faire une pause cortico-thalamique sur Yalerta ou Hyperion avant d'attaquer le reste de ta journée sur Terre, saymal.

 

Ne pas dire "fontaine, je ne secouerai plus les bouteille de coca sur le trajet de retour franprix/maison avant de me désaltérer." La secousse, c'est inéluctable. Apparemment. 

 

Ne pas croire que 7 enfants pour le week end, c'est rien. Quand tu en as 5 et que tu en invites 2, et que tu penses que la différence est minime, tu regardes ça comme une espèce d'adulte que tu es. Du point de vue d'un enfant, c'est totalement différent. Il y a une sorte d'émulsion qui prend plus vite que la mayo que t'as jamais réussi à faire prendre. Un sorte d'engrenage énergétique qui propulse les plus petits à la puissance maximale pour se faire entendre plus fort parmi les plus grands. Et t'avais pas forcément pensé à ça quand t'as lancé l'invit des +2. 

 

Ne pas penser que tu peux impunément remplacer tes sacs poubelles 100 l renforcés par des sacs poubelle 100 l premier prix. Si tu ne sais pas pourquoi, moi je sais, c'est à cause des 100 l semés sur le chemin juste quand tu avais fini de faire ton sol. Tout ça à cause d'une bête poignée. C'est toi qui es bête. Enfin, moi. 

 

Ne pas oublier qu'une petite sucette de 2g, ça te sauve ta vie de maman le samedi à 18h dans la file de la mauvaise-caisse-que-tu-choisis-toujours, la plus lente. Et ouais;)

 

 

Photo (5)