Coup de blues. 

Quand le cancer du sein n’en finit plus de taper aux portes dans ma famille. C’en est trop ! Combien y en aura t-il ? Il n’y a donc jamais de répit ?  Quand l’une guérit et que l’autre succombe, en voilà une nouvelle de touchée. Oh, je ne le sais que trop bien, les femmes de ma famille ne sont pas les seules. Elles font partie des 1 femme sur 8 …. 1 sur 8, c’est énorme. Beaucoup trop. Génération après génération ce cancer sévit… la prochaine génération sera la mienne, et après ce sera la génération de mes enfants. Combien en faudra t-il avant que ce fléau ne s’arrête ?
Je ne sais pas. Je n’ai que des questions. Aucune réponse. 
Et je n’ai que des pensées pour toutes ces soeurs, tantes, mères, filles…. femmes, qui doivent traverser cette épreuve. Et pour leurs proches. 
Parlons, en. C’est ça ?

Originally posted on wanted101.vox.com