Bon en fait, je n'étais pas morte.

J'ai traversé une bonne vieille zone de turbulences intenses.
Sauf que ce n'était pas dans un avion, c'était sur terre, à la maison. 
J'ai cherché les masques à oxygènes, mais il n'y en avait point. Je n'avais plus envie d'écrire. 
J'ai cherché les gilets de sauvetage, mais il n'y en avait point. Je n'avais plus envie de parler. 
Ce soir, tout est rentré dans l'ordre, et comme j'aime l'ordre, je vais mieux. 
Je retrouve mon blog avec le même plaisir, prête à écrire à nouveau de tout et de rien. 
Vous m'avez manqué, ces 11 jours de turbulences silencieuses.

 

Originally posted on wanted101.vox.com