Mots-clefs

Voilà. C'est l'heure de la question à dix balles: Quel est le critère du "bonne" de Bonne Année?

Ben ça dépend j'ai envie de dire. Et même, ça dépasse.

Si on ne pinaille pas, c'est être encore en vie. Soit. Si on fait un peu plus attention, on va vouloir être en vie, mais en bonne santé. Logique.

Puis après vient le grand saut dans l'immensité du très vague et variable "Bonheur". Qui dépend de quoi lui? De l'entourage? Des conditions matérielles? De l'intérieur? Des trois? Ben voyons.

Hum. C'est la porte ouverte à toutes les fenêtres, surtout qu'après, vient le bond encore plus gigantesque de la personnalisation. Ooooh la belle fenêtre de la personnalisation.

Je suis plutôt, malgré les apparences, des ces personnes qui s'arrêtent au "bonne", sans chercher plus loin. Parce que chercher, c'est ne pas trouver en l'occurrence. Alors que s'arrêter à "bonne" ça marche à tous les coups.

Je retire les dix balles. Bonne, c'est bonne. Et c'est plus clair en 5 lettres qu'en mille pensées analysées.