Étiquettes

,

Il a posé son ordinateur sur le lit. Il a bien sûr transporté quelques maquettes, mais globalement ce soir, sa vie professionnelle tient dans sa clé usb. Toute sa présentation, des heures de travail, seul et en équipe, dans cette petite clé. Il a les oreilles encore bouchées par le vol, et se sent un peu vaseux après le long trajet sponsorisé Rent A Car. Ces réunions en Allemagne commencent à l'épuiser. Il va falloir qu'il délègue. D'un autre côté, il aime bien se retrouver seul, loin de l'agitation parisienne, loin de l'agitation de l'agence, loin de l'agitation du quotidien. Les budgets internationaux, ça a du bon. Kempinsky. Ces hôtels qu'il connait par coeur. Il lui manque une seule chose ce soir avant son show demain pour les costards cravate. Sa femme. Il aurait voulu lui montrer sa chambre, le bar de l'hôtel où il commande son Baileys, le fauteuil qu'il préfère, la vue de sa fenêtre, sa voiture de loc… enfin, lui montrer tout ce qu'il n'a pas le courage de lui raconter une fois rentré. A Paris. Dans son tourbillon de folie. Quand il arrêtera tout ça un jour, il sait ce qu'il gardera de ces longues soirées aux Kempinsky divers et variés: un soupçon de nostalgie.