Petit exercice préliminaire.

Pensez à une fois dans votre vie où vous avez eu mal.

Mal de chez mal, et je parle douleur physique (un accouchement sans péridurale, un bras cassé, etc…).

Voilà, vous y êtes, vous vous souvenez très bien de ce moment… vous avez eu si mal…

Vous vous en souvenez, certes. Mais la douleur physique, elle, a disparu.

Physiquement, vous n'avez plus mal, et même en y repensant de toutes vos forces, vous ne pouvez pas (heureusement) faire renaitre la douleur physique.

Ma démonstration ici, c'est de dire qu'il y a des choses qui ne peuvent que se vivre. Se vivre. En direct live.

Car si le moment est passé, vous aurez beau y repenser, elles ne peuvent plus se revivre.

Et si l'amour était comme ça? Et si l'amour ne pouvait que se vivre, en direct live?

Je n'en sais rien, mais j'ai l'impression que c'est le cas….

Et si c'est le cas, et bien on perdrait moins de temps à s'arracher les cheveux dessus en y pensant tout le temps, puisqu'il ne peut que se vivre, et non pas se penser 😉

Originally posted on wanted101.vox.com