Mots-clefs

,

Article numéro 1: "C'est qui cette fille?"

Messieurs, une fois pour toutes, si vous ne nous comprendrez jamais, tâchez au minimum de retenir la définition profonde de ce concept clé féminin dit le concept du c'estquicettefille.

Primo, ce concept est une question. Qui pose une question, attend une réponse. C'est simple pour l'instant, non? Donc exit les questions en guise de réponse du style, pourquoi? ah bon? quoi? qui? etc.

Deuxio, ce concept demande une clarification; un "je ne sais pas", ne vaut rien, zéro points. C'est carrément une insulte à notre intelligence. Si cette fille est dans le contexte, elle y est rattachée.

Tercio: sachez que la réponse attendue est simplissime, et plus elle est concise, plus elle est satisfaisante. "C'est une fille de mon lycée, c'est une fille de mon boulot, c'est une fille de ma famille, c'est une copine de ma soeur. Basta. Pas besoin de se perdre dans les méandres d'une explication longue.

Quarto: Enfoncez vous dans le crâne, que cette question ne remet en aucun cas en cause notre confiance infinie en votre fidélité intègre. Ce serait une insulte au respect que nous portons à notre relation. C'est une question simple, sans sous entendus cachés ou agenda dissimulé. Les femmes disent assez ce qu'elles pensent, elles n'ont pas besoin de simuler ou dissimuler.

Et enfin quinto: Ce c'estquicettefille, qui vous énerve si profondément est une conséquence directe de ce qui est communément connu sous le nom de : cu-ri-o-si-té-fé-mi-ni-ne….

Curiosité féminine, inclue féminine, c'est comme ça, vous n'y pourrez rien de toute votre vie.

La curiosité féminine commence à l'âge 3 ans, et ne s'arrête plus jamais. Et ce n'est pas vous qui êtes nés de la dernière pluie qui allez changer 300 000 ans de curiosité génétique.

… Un peu comme si nous on s'attaquait au concept de l'égoisme masculin quoi :p