Perso, je me suis toujours demandée pourquoi le rayon des bocaux de verre existait encore dans les magasins. Partout. De toutes les tailles. Avec toutes sortes de couvercles. En veux tu, en voilà. Et encore un peu si t'as pas eu ta dose.

J'avais quand même cherché des réponses dans ma tête à cette surabondance de bocaux de verre:

-"… Y'a pas autant de gens sur terre qui font leur confiture ou leurs cornichons maison quand même..?"
– "… C'est quoi l'idée? Viens on va chez Ikea faire le plein de bocaux de verre?"
– "… Ah tiens, si je transvasais tous mes bocaux de Franprix dans des bocaux de verres?"


Jusqu'au jour où
: (Attention âmes sensibles, s'abstenir):

Tu-ne-peux-plus-ouvrir-ton-placard-à-provisions-sans-te-faire-attaquer-par-une-armée-de-mites-alimentaires-dont-la-première-a-du-soit-naitre-par-génération-spontanée-soit-arriver-clandestinement-bien-planquée-à-l'ombre-dans-ton-caddy-et-ayant-procrée-soit-par-hermaphroditie-soit-bibliquement-par-la-côte-jusqu'à-l'infini-en-un-temps-record-et-inégalé-de-personne, même pas de moi.

D'où, si vous suivez:

Les bocaux de verre.

Fin du mystère. Point à la ligne.

 

Originally posted on wanted101.vox.com