J'ai adoré ce film, V pour Vendetta (sorti en 2005, je suis toujours aussi en retard comme vous pouvez le voir).

L'acteur principal V (Hugo Weaving, dont on ne voit jamais le visage), m'a carrément séduite. Arriver à tenir le rôle de son personnage (psychopathe justicier anarchiste sauveur du monde) sans pouvoir se servir de ses expressions faciales pour cause de masque, c'est très très fort.

V

Je vous donne cette tirade (je vous conseille évidemment la VOSTpour le film), extraordinaire dans son contexte, que j'ai retrouvée sur un site très sympa d'ailleurs, cinelog, avec des dialogues de film (à lire à voix haute en s'imaginant psychopathe justicier anarchiste sauveur du monde):

"Voilà ! Vois en moi l'image d'un humble vétéran de vaudeville, distribué vicieusement dans les rôles de victime et de vilain par les vicissitudes de la vie.
Ce visage, plus qu'un vil vernis de vanité est un vestige de la vox-populi aujourd'hui vacante, évanouie. Cependant cette vaillante visite d'une vexation passée se retrouve vivifiée et a fait voeux de vaincre cette vénale et virulente vermine vantant le vice et versant dans la vicieusement violente et vorace violation de la volition.
Un seul verdict : la vengeance. Une vendetta telle une offrande votive mais pas en vain car sa valeur et sa véracité viendront un jour faire valoir le vigilant et le vertueux.
En vérité, ce velouté de verbiage vire vraiment au verbeux, alors laisse moi simplement ajouter que c'est un véritable honneur que de te rencontrer. Appelle moi V."

Pour les puristes, sachez que ce film était à l'origine une BD:

Bonne soirée tout le monde 🙂

 

Originally posted on wanted101.vox.com