Mots-clefs

, , , ,

Je suis Dana Scully, fille de Descartes, la scientifique, la terre à terre.

Celle qui est capable regarder par terre pour chercher des indices extraterrestres et louper la soucoupe volante qui lui passe au dessus de la tête.

Que voulez vous que j'y fasse. Certains sont nés avec un brin de folie, d'autres avec un cerveau carré.

C'est pas mal, la plupart du temps, on s'en sort bien.

Par contre, c'est vrai que parfois, on est désavantagé. Sauf si on le sait. Et qu'on y remèdie.

Exemple concret: Pour résoudre un problème, on choisit un angle d'attaque direct et rationnel. Efficace très rapidement la plupart du temps.

J'ai perdu mes clés, donc je les cherche 1 dans mon sac à main, 2 dans mes poches, 3 dans la voiture, et 4, je les trouve en moins de 5 minutes. Dans 99% des cas.
Et à chaque fois que je vais perdre mes clés, je vais appliquer naturellement la même méthodologie de recherche, pour le même résultat.

Cas problématique: dans l'hypothèse où les clés ne sont pas dans un endroit rationnel, par exemple dans le frigo, dans une taie d'oreiller pliée et repassée, ou autre absurdité, la Dana Scully que je suis aura d'abord appliqué 12 fois la méthodo feu gagnante, en montant un échelon de colère et d'incompréhension à chaque passage vain dans le sac, les poches ou la voiture.

Solution gagnante: il suffit d'arrondir les angles de son cerveau, et de le laisser libre de toute contrainte rationnelle. Il est alors ouvert à toutes les possibilités: je cherche non pas des clés, mais n'importe quoi, quelle est donc la meilleure cachette possible. Bingo, dans le tiroir à légume du frigo arrive en pôle position. Il faut laisser libre la méthodologie.

Voyez vous, j'ai choisi un exemple volontairement simple avec les clés, pour illustrer cette tendance rationnelle que j'ai à chercher à résoudre un problème récurrent avec une méthodologie récurrente. Mais la réflexion vaut aussi pour les situations plus compliqués. En amour, par exemple.

Parfois,j'ai la mauvaise méthodologie.

Parfois il faut que je m'attèle à plus de légèreté et de créativité.

Difficile pour quelqu'un avec le cerveau carré. Mais pas irrémédiable.

J'ai très bon espoir 😉