Celui ci a la stature,
mais ses épaules sont courbées,
il a le sourire,
mais ses yeux sont éteints,
il a repris le dessus,
mais ses cheveux sont gris.

Celui là cache son jeu,
double jeu,
aime jouer, aime tricher,
vit deux vies,
et s'amuse,
pas vu, pas pris, comme devise.

Celle ci s'effraie du temps,
qui passe et la fane,
la vide et l'attriste,
Elle est en équilibre
sur le fil de la gaité,
cherche une épaule pour se lover.

Celle là est pimpante,
bruyante mais creuse,
elle attire pour une nuit,
entre ses cuisses,
l'âme légère,
et le maquillage lourd.

Cette dernière ne demande rien,
sa cigarette à la main,
elle est perdue
dans ses pensées et son café,
ne voit pas les regards
insistants, des passants.

Et lui, il est là, l'artiste,
assis dans le fond,
passionné et passionnant,
ses croquis fluides et cinglants,
de ces gens assis
au café hors saison.

 

Originally posted on wanted101.vox.com