Mots-clés

,

A toi, l'espagnole, perdue et affolée à qui j'ai cédé mon plan du royaume,
A toi, l'anglais, portant courageusement à bout de bras ton fils de 11 ans endormi sur plus de deux kilomètres de tapis roulants,
A toi, la française et tes trois enfants, qui n'avait pas eu le temps d'acheter ton poncho jaune fluo pour braver l'orage,
A toi, l'américain, qui a du faire demi tour avant de monter dans le train magique, après 57 minutes de queue pour cause de vomi de ta blanche-neige de 96 cm,
A toi, la mamie croisée à l'arrivée et au départ, ayant parcouru l'équivalent d'un marathon, pour le sourire de ton pirate de 17 kg,
A toi, la belle brune très très enceinte: bon accouchement, car après une journée comme ça…. banco;)

Hommage à tous les autres 758 693 autres que je ne peux citer ici, mais qui ont mérité la palme de la patience et de la dévotion….