Mots-clefs

, , , , , , ,

Je ne lis plus beaucoup en ce moment, parce que… je crois que je n'en n'ai plus la patience….Mais on m'a mis entre les mains ce livre, que je n'ai pas encore terminé, mais dont je voulais partager les quelques lignes qui m'ont marquées pour l'instant.

Grosso modo, pour vous mettre dans l'ambiance afin que vous lisiez ces lignes à peu près dans le contexte: L'histoire est contée par un homme qui, il faut bien dire les choses comme elles sont, énumère les relations avec ses conquêtes féminines, dont certaines sont évidemment mariées. On y va:

" Aucun animal n'est aussi vil qu'un homme qui cesse d'aimer une femme", avais je déclaré un jour à propos de son mari, et voilà que je commençais à correspondre moi même à cette description. L'heureuse escapade pour fuir la misère du mariage se transformait maintenant en une affaire compliquée tout aussi pitoyable que le mariage lui même.

Voilà, je trouve ça très juste, sous toutes les coutures…. Certes, il y avait des extraits beaucoup plus croustillants à mettre, mais celui ci est le plus marquant…. pour une femme mûre ^^.

Excellente soirée à tous, et allez l'OM 😉